Interview Cave Growl

Publié: 30 octobre 2012 dans Interview
Tags:, , , , , , ,

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Bonjour, et merci de m’avoir accordé cette interview. Peux-tu nous présenter Cave Growl ?
Hi and thanks for this interview. Can you present Cave Growl ?

FR : Salut, j’ai monté Cave Growl pendant mon adolescence il y a 9 ans avec des mecs de mon lycée et d’autres que j’ai pu trouver ici et là, l’objectif global était de faire du métal plus ou moins celtique en se basant sur Finntroll et Children Of Bodom. À l’époque le folk métal venait tout juste d’atterrir en France et peu de gens connaissaient ce style. 6 années sont passées sans obtenir rien de trop concret, les line-ups se succédant au fil des saisons et des motivations variantes des divers musiciens qui ont été dans le groupe.
C’est il y a 3 ans avec notre line-up actuel que le groupe a enfin commencé son ascension. De 2009 à aujourd’hui nous avons fait une 30aine de concerts en France et en Suisse, notre premier album « Something Drunk » en a été le précurseur. Nous travaillons actuellement à la réalisation d’un second album qui sera, en toute modestie, bien plus abouti que le précédent.

EN : Hi, I founded Cave Growl when I was a teenager, 9 years ago with guys from high school and friends. The main goal was to produce some more or less celtic metal inspired by Finntroll and Children Of Bodom. At that time, a few people knew folk metal in France. During 6 years, plenty of line-up were involved in the project but nothing of concrete went out of that.
But 3 years ago, with the current line-up began a great ascension. From 2009 to nowadays, we made around 30 shows in France and Switzerland. And our first album « Something Drung » was the precursor. We are currently working on the second album which will be well more accomplished.

Quelles ont été vos inspirations ?
What were your inspirations ?

FR : Comme dit précédemment au départ c’était vraiment Finntroll et dans une moindre mesure Children Of bodom qui nous donnaient le ton à suivre (même si je n’ai jamais pu composer quoi que ce soit qui s’en approchait au final). Puis sont arrivés des groupes qui surfaient eux aussi sur la vague folk métal et qui nous ont aussi inspiré, comme Ensiferum, Korpiklaani et dernièrement Trollfest ou Alestorm.

EN : As I said, it’s really Finntroll and a little Children of Bodom which gave us our inspiration (even if I never could compose anything close to those bands). Then came bands surfing on the folk metal wave such as Ensiferum, Korpiklaani and lately Trollfest or Alestorm.

Tout comme Trollfest, vous semblez très portés sur la boisson. Selon toi, qui entre Trollfest et Cave Growl consomme le plus de bières ?
Such as Trollfest, you seem to love a lot drinking. Among you, who between Trollfest and Cave Growl drings the most of beer ?

FR : Il y a 1 an je pense qu’on aurait pu fièrement défendre le titre des plus gros poivrots, toutefois, après des fiascos monumentaux lors de certaines dates où l’alcool était directement en cause, nous avons décidé de ne plus boire avant nos concerts.

EN : I think that one year ago we could have defend the title of the biggest drinker, but after huge fiascos due to alcohol during some dates we’ve decided to no more drink before shows.

Au travers des différents concerts et festivals que vous avez pu faire, quels ont été tes meilleurs souvenirs ? Tes pires souvenirs ? Tes plus belles rencontres ?
What were your best memories ? Worst ? Your nicest meetings ?

FR : Mon meilleur souvenir est celui de notre concert en Suisse, c’était d’ailleurs notre premier concert sans alcool et la différence a été notable, tout le monde est venu pour nous féliciter, une 20aines de personnes voulaient nos CDs mais on les avait malheureusement oubliés. L’asso nous a hébergés dans un 3 étoiles grand standing, notre première date hors de France, vraiment inoubliable. On espère pouvoir retourner en Suisse un jour.
Réciproquement mon pire souvenir c’est déroulé lors de notre date en Alsace, un fiasco complet devant Aktarum et Bran Barr, on était arrivé trop tôt alors nous avions passé tout l’aprem à boire des bières comme des trous. Ça n’a pas loupé une fois sur scène on était plus capable de rien, le clavieriste c’est votré  sur scène, le 2ème chanteur à l’époque, n’avait pas allumé son micro de tout le concert, personne n’était en rythme … Bref … C’était vraiment un désastre d’autant plus que nous jouions avec des grosses pointures du genre.

EN : My best memory is our first concert in Switzerldand, which also was our first show without alcohol and we clearly saw the difference. Everybody came to congratulate us and 20 people wanted to buy our CD but we sadly forgot them. The association had accomodated us in a 3 stars hostel, our first date out of France, an un forgetting moment ! We really hope to play to Switzerldand once again.
My worst memory was in Alsace (North East of France) a show with Aktarum and Bran Barr. We were there too early so we drang beers all the afternoon. So obviously when we had to go on stage we were able of nothing. Our clavierist fell, second singer hadn’t switch on his micro, no one had the rythm. Anyway, it was a total disaster. Plus, we played in fornt of sizes of the kind.

La scène folk métal française est encore bien trop intimiste, quels groupes recommanderais-tu à mes lecteurs ?
The french folk metal scene is still too intimist, what bands would you recommand to my readers ?

FR : Effectivement il y a assez peu de groupe de ce genre en France, je pense que c’est essentiellement dû au fait que monter un groupe de folk est un véritable casse-tête au niveau du recrutement des musiciens d’instruments traditionnels qui se font très rares et qui sont de plus, complexes à sonoriser en concert. Je pense que ces contraintes découragent pas mal de jeunes groupes qui voudraient se lancer dans ce style.
Il y a toutefois d’excellent groupe amateurs dans le genre en France qui font de très bonnes choses comme Drakwald à Tours, Lappalainen à Lille ou NightCreepers ici à Paris.

EN : That’s right, there are too few bands of that kind in France, I think that it’s mainly due to the fact that founding a folk metal band is not easy with the casting of traditional musicians who are rare and hard to sonorize during shows. Those contraints unencourage young bands who would like to start in that style. However, there are excellent amateur bands in France such as Drakwald (from Tours), Lappalainen (from Lille) or Nightcreepers (from Paris).

Une anecdote à nous faire partager ?
Any anecdote to share with us ?

FR : Spécial dédicace à la boîte à outil des Lappalainen et la course de sac boubelles à Lille.
EN : Special dedication to Lappalainen’s toolbox and the race in trashbags at Lille.

Je vois que tu cherches un label, désires-tu faire passer un message à ce sujet ?
I see that you’re looking for a label, would you like to tell something about that ?

FR : Nous recherchons un label ou un tourneur, essentiellement pour la distribution et pour le booking, que ce soit un pro un amateur, n’hésitez pas à me contacter sur mon mail (aricci95@gmail.com).

EN : We’re looking for a label or a turner, essentially for distribution and booking (pro or amateur). Feel free to mail me at aricci95@gmail.com

Quelles sont les prochaines activités pour Cave Growl ?
What is the future of Cave growl ?

FR : Nous allons bientôt achever notre « Oktober Hangover Tour » avec les 3 dernières dates : Saintes mercredi au Helloween Festival, Valenciennes à la péniche Igel Rock et enfin à Huy en Belgique.
EN : We’ll achieve soon our « Oktober Hangover Tour » with the last 3 dates : Helloween Festival on wednesday at Sainted, Igel Rock peniche at Valenciennes and Huy in Belgique.

Je te remercie pour cette interview et te souhaite plein de bonnes choses avec Cave Growl.
Thanks for this interview, I wish you a lot of great things with Cave  Growl.

FR : Pour finir, aux lecteurs de cet interview, si vous souhaitez voir passer Cave Growl par chez vous n’hésitez pas à donner notre MySpace (http://www.myspace.com/cavegrowlband) à des associations ou des organisateurs de concerts de votre région, nous ne demandons que le défraiement et l’hébergement pour la soirée.
Merci !
Au plaisir de se boire une bière à un concert,
Antoine « Tritt ».

EN : To conclude, to the readers of this interview, if you want to see Cave Growl near your town, feel free to share our MySpace : http://www.myspace.com/cavegrowlband  to associations or organizer. We only ask you to pay defrayal and hosting for the night.
Thanks !
Hope to drink a beer at a concert,
Antoine « Tritt »

Official website : http://cavegrowl.free.fr/
Official Facebook page : http://www.facebook.com/pages/Cave-Growl/272324139444385?fref=ts

Interview by Guillaume Ghrenassia

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

commentaires
  1. Sparks dit :

    Awesome !

    Cave Growl Rules !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s