Articles Tagués ‘électro’

full

[FR] Wesh !

Au menu du jour : Danger, artiste électro français qui a toujours des noms d’albums et de pistes musicales à la con. Bien que particulièrement mauvais en idées de noms de chansons il compense TRES largement avec ses productions.

Avant de juger sa production artistique, attardons-nous quelques secondes sur la pochette de l’album qui reflète ma foi particulièrement bien l’ambiance de l’album. Ce masque à l’allure post-apocalyptique et légèrement cassé avec ses yeux blancs vitreux nous fait dire que vous allez collapser comme des bâtards c’est moi qui vous le dis. J’interprète le feuillage autour comme un désir de sortir des ténèbres. Oui ici les ténèbres sont forestières.

Bon voilà maintenant que je vous ai décrit la pochette, attaquons le gros du morceau. Ouais d’ailleurs, Mr Danger, j’aurais aimé qu’il soit gros ce morceau putain de merde. 18 minutes ça fait chier, on n’a pas le temps de rentrer dans le truc qu’on en ressort déjà. Ouais ouais je sais c’est un EP blablabla, bah c’est con.

Comme me l’a fait si bien remarquer un ami, cet EP pourrait très largement être la bande originale d’un projet de science-fiction / post-apocalyptique. Et le post-apo c’est le bien. Dans la vie y a le houmous puis la bière puis le post apocalyptique.

Je pense que pour pleinement apprécier cet album, il y a des conditions particulières d’écoute qui sont requises :
– Un système son vraiment gros et qui envoie du lourd
– Etre sous influence de l’alcool ou de substances moins légales (attention c’est dangereux pour la santé)
– Etre dans le noir ou un lieu peu éclairé mais avec des stroboscopes et autres jeux de lumières.

– > En gros il faut être dans un club entouré de dizaines d’autres mélomanes.

Tout ceci s’explique par le fait que c’est une musique très deep, sombre, rythmée, émotionnellement prenante. Au cours de l’écoute on voit le monde s’écrouler autour de nous, c’est majestueux.

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

[EN] Yo!

On today’s menu: danger, French electro artist who always has lame names of albums and tracks. Although particularly bad in naming songs he compensates VERY largely with his productions.

Before judging his artistic production, let us linger a few seconds over the coever of the album which reflects to me particularly good well the atmosphere of the album. This post-apocalyptic look mask and slightly broken with void eyes makes us say that you’re going to collapse a lot, it is me who tell it to you. I interpret the foliage all around as a desire to goint out of darkness. Yes here the darkness is forest.

Well now that I described you the cover, let us attack the main part of the piece. 18 minutes, it’s short, we do not have time to go into it that we already go out again from it. Yeah yeah I know it is an EP blah blah blah, well it sucks.

As so well pointed out it to me a friend, this EP could very widely be the soundtrack of a project of science fiction / post-apocalyptic. And  post-apo is good shit. In life there’s hummus then beer then post-apocalyptic.

I think that to appreciate completely this album, there are particular conditions of listening which are required:
– A really huge sound system
– To be under the influence of alcohol or less legal substances (attention it is dangerous)
– Be in the dark or a little lit place but with stroboscopes and other lighting effects.

– > Yeah that describes a club surrounded with tens of other music lovers.

All this is explained by the fact that it is a music very deep, dark, rhythmical, emotionally fascinating. During the listening we see the world collapsing around us, it is majestic.

Guillaume Ghrenassia aka Twinsen

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Listen to the EP here : http://www.allinelectro.com/danger-july-2013-ep/

http://www.2emedanger.com/

https://www.youtube.com/user/2emedangerVEVO/about

https://twitter.com/2emedanger

https://www.facebook.com/2emeDanger

https://soundcloud.com/2emedanger

 

Publicités

Space - Just Blue (cover) LP

Space - Just Blue (Back) LP

Space - Just Blue - Pochette Intérieure

Space - Just Blue - Pochette Intérieure

[FR]Quand j’ai ouvert il y a quelques années de cela la collection de vinyls de mon père, je suis resté bloqué devant un vinyl en particulier : Space – Just Blue. Visuellement hyper méga classe, je me suis dit qu’il fallait réellement tester ce dernier.

La galette tourne et là c’est LE COUP DE FOUDRE. Vraiment j’ai été subjugué par la beauté de cette œuvre. J’ai lancé l’écoute de ce vinyl tous les jours pendant quelques temps à cette époque-là.
Des années plus tard, je me rappelle de ce souvenir et me renseigne un peu plus sur l’œuvre et son artiste principal : Didier Marouani. J’apprends que ce dernier est français (ce qui me rend encore plus heureux) et qu’il est très amoureux de la Russie et surtout que la Russie est très amoureuse de Space.
En 2013, avec une très grande émotion j’assiste sur internet à un duplex irréel, hors du commun, transcendant. Didier Marouani revenait 30 ans après dans un stadium moscovite où via un écran il joue quelques notes d’un de ses tubes avec un astronaute depuis la Station Spatiale Internationale où un synthétiseur avait été amené. La fille d’un des astronautes également présente sur scène accompagnera par la suite Didier. J’étais probablement au bord des larmes d’une intense émotion.
Je pense que ce jour-là, l’expression « la musique n’a pas de frontière » n’a jamais été plus réelle.
Jusque-là je ne vous ai parlé que de contexte et anecdotes sans parler de la musique elle-même, so here we go !

A l’image d’un Jean-Michel Jarre – Oxygene, le disque est pleinement ancré dans la culture french touch electro.
A l’écoute de cet album, je me vois face aux mystérieuses cités d’or. La musique aurait largement pu être présente dans la série animée que j’affectionne tout particulièrement.
Nous traversons plusieurs genres musicaux : le disco, l’ambient et la pop. Hypnotisés par certains loops, le temps passe vite et nous ressentons une amère déception quand tout s’arrête. Du coup on le réécoute une deuxième fois.
La discographie de Didier Marouani et Space est colossale et je dois admettre ne pas la connaitre entièrement mais soyez sûrs d’une chose, l’album Just Blue je le connais TRES TRES BIEN.
Alors si un jour il vous prend l’envie de fouiner dans les vinyles de vos proches, peut-être que comme moi vous tomberez amoureux de l’un d’eux.
En attendant, je vais écouter le reste de la discographie de notre artiste.

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

[EN] When I opened my father’s vinyl collection several years ago, I was struck by one vinyl in particular: Space – Just Blue. Visually hyper mega classy, I had to test it.
The vinyl turned and it was love at first sound. I was overwhelmed by the beauty of it. I started listening to this vinyl every day for a while.
Years later, I remembered that moment and I started gathering information about Space and its main artist Didier Marouani. I learned that he was French (which made me even happier) and he was very in love with Russia and Russia is deeply in love with Space too.
In 2013, with great emotion I went on the internet to an unreal, unusual, transcendent duplex. Didier Marouani returned 30 years later in a Moscow stadium where via a screen he played a few notes of one of his tubes with an astronaut from the International Space Station where a synthesizer was brought. One of the astronaut’s daughter, also present on stage, accompanied Didier after that. I was probably close to tears with such intense emotion.
I think that this day, the term « music has no borders » has never been more real.
So far, I’ve only told you about that context and anecdotes and didn’t even mention the music itself, so here we go!
Such as a Jean- Michel Jarre – Oxygene album, the disk is fully embedded in the French electro touch culture.
Listening to this album, I now picture myself face to face with The Mysterious Cities of Gold. Just Blue could have been widely present in the animated series that I am particularly fond of.
We cross several genres: disco, ambient and pop. Hypnotized by some loops, time flies and we feel sad when everything stops. So we play it again.
Didier Marouani & Space’s discographies are huge and I must admit to not fully know them but am sure of one thing, I know Just Blue VERY WELL.
So if one day you have the desire to delve into your family’s vinyl’s collection, maybe, like me, you’ll fall in love with one of them.
In the meantime, I’ll listen to the rest of the discography of our artist.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Duplex with the ISS on Dailymotion

https://www.facebook.com/Didier.Marouani.et.spAce/info

Official Website : http://fr.space.tm.fr/

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

2917515529-1

FR : Dans la grande famille des musiques électroniques alternatives, je demande ZandoZ Corp_. Et je vais commencer par une petite histoire celle de ma « rencontre » avec cet artiste brésilien. Il m’arrive très souvent de tenter de gagner des CD sur divers sites internet et en l’occurrence le CD que je vous présente aujourd’hui fait partie de cette catégorie. Je ne m’attends en général à rien de particulier mais parfois ce sont de bonnes surprises et avec ce CD, ça a été le cas.

Cet album est un mélange de genres très complet. Sur Bandcamp on peut lire Breakcore Industrial Noise Electronic Expérimental Rythmic. J’aurais pas dit mieux. Même si j’aurais cependant rajouté une très légère touche Martial et ça ça me plait. Il nous change du mouvement martial d’Europe de l’est et rentre dans un registre qui est nouveau pour moi : le martial électronique. D’ailleurs si vous avez des groupes à me conseiller dans cet univers, n’hésitez pas. Mais j’ajouterais également qu’il règne au loin une atmosphère Ambient. Vous savez, cette atmosphère qui vous fait vous sentir transporté, au loin, ailleurs. Je suis sûr que dans une rave party, cet album ferait un malheur et les gens seraient à fond dans le trip de l’artiste. Parce que ouais au final, bah c’est du gros son.

J’aurais une critique à faire cependant c’est que certains morceaux semblent un peu trop longs à mon goût.

A certains moments, j’ai pu percevoir des ressemblances avec un artiste électro français mondialement connu : Chapelier Fou. Tiens je devrais vous en parler de lui un jour, il vaut le détour.

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

EN : In the large family of alternative electronic music, I ask ZandoZ Corp_. And I’ll start with a little story of my « encounter » with this Brazilian artist. I very often try to win CDs on various websites and in this case the CD that I present today is part of this category. I generally don’t expect anything special but sometimes there are good surprises and with this CD, it was the case.

This album is a mixture of genres and very complete. On Bandcamp you can read Breakcore Industrial Noise Experimental Electronic Rythmic. I wouldn’t have said it better. Although I have yet added a very light touch Martial and this is something I like. It changes us from martial movement from Eastern Europe and goes to a register that is new to me: electro martial. Besides, if you have groups to advise me in this universe, do not hesitate. But I would also add that it reigns an Ambient atmosphere. You know, this atmosphere that makes you feel transported off elsewhere. I’m sure at a rave party, this album would be awesome and people would be fully in the trip to the artist. Because in the end, yeah, it’s big sound.

I have a criticism to make, however, is that some songs seem a bit too long for my taste.

At times, I could perceive similarities with French electro artist known worldwide: Chapelier Fou. I should tell you about him one day, he is worth listening.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

http://zandozcorp.com https://www.facebook.com/zandozcorp

♫ http://zandozcorp.bandcamp.com/♫

« Soundcloud » page (Sorted tracks and remixes): http://soundcloud.com/zandozcorp

« Myspace » page (No longer actualized): http://www.myspace.com/zandozc

« Discogs » page: http://www.discogs.com/artist/Zandoz%20Corp.

Contact: zandozcorp@gmail.com

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

10880_10151717153709256_1871879553_n

FR : Dead Beat Project est le nom de scène d’Olivier Goyet, un artiste français longtemps expatrié en Angleterre. Cet album nous plonge dans un univers envoutant et mystique. Soyez prêts à ressentir le sable chaud et le calme du désert d’Orient car c’est bien là que cet album nous amène (en tout cas c’est là qu’il m’a amené). Avec ses sonorités électro trip-hop et ses nappes de synthé présentes en permanence, c’est un véritable voyage de l’esprit qu’on a là. Album hautement apaisant et méditatif, je vous invite à l’acheter de toute urgence. Ayant été convaincu par le premier album, Breaking The Shell, je m’étais procuré à l’époque les deux albums directement auprès d’Olivier sans avoir écouté R’Evolution. Je n’étais absolument pas déçu.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Dead Beat Project is the music name of Olivier Goyet, a french artist that has lived for a while in England. This album plunges us into a mystical and mesmerizing universe. Get ready to feel the warm sand and calm of Orient desert because that’s where this album leads us (at least that’s where he did lead me). With its electro trip-hop sonorities and his naps of synthetizer fully present, it’s a true journey for your mind. Highly soothing and meditative album, I invite you urgely to buy it. I’ve been convinced by his first album, Breaking The Shell. I had ordered directly those two albums to Olivier without even listening to R’Evolution. I haven’t been disappointed.

♫ Dead Beat Project – Awakening http://www.youtube.com/watch?v=KH-nbrouz9E

♫ Dead Beat Project – Innocence http://www.youtube.com/watch?v=5awQpR5aVSE

♫ Dead Beat Project – To the Rhythms of the Moons http://www.youtube.com/watch?v=F7t0RBL6rCM

Breaking The Shell – 2007
R’Evolution – 2011
Samsara – Coming soon on June 8th 2013

http://www.deadbeatproject.com/

Photojj-0002

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

cover

FR : Cet album autrichien sorti en l’an 2000 est autant étonnant que jouissif.

Mêlant à la fois le martial industrial et l’électro avec une touche avantgardiste, cet album est vraiment étrange. Les passages aux tonalités électro avantgardistes nous laissent en alerte permanente de par la tension insérée. On retrouve bien évidemment les thèmes et sonorités typiques de la guerre mais il y a un côté moins stricte que d’autres albums de martial industrial. Certaines choses n’ont même carrément rien à voir avec le martial.
On retrouve de la musique folklorique !

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Ths austrian album released in 2000 is surprising that much enjoyable.

Mixing both martial industrial and electro music with an avantgardist touch, this album is really odd. Passages with avantgardist electro sounds leave us in a permanent alert thanks to the tension it contains. We find obviously themes and sonorities about war but there’s also a less strict side compared to other martial industrial albums. Some songs even have no links with martial. We can hear some folkloric music !

Complete album here : https://www.youtube.com/user/Morgul92Minas/videos?query=iron

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia