Articles Tagués ‘england’

Utopia OST signed by Cristobal Tapia De Veer

My copy of the OST signed by Cristobal with the famous question: « Where is Jessyca Hyde? »

[FR] Yo, bitches!

Cher Channel 4 : je t’aime et si tu veux m’envoyer un DVD ou des stickers / goodies d’Utopia je t’aimerai encore plus.

Je vais direct vous dire que je ne serai absolument pas objectif sur cette chronique mais je m’en branle. Je suis amoureux de la série Utopia lancée en 2013 sur la chaîne britannique Channel 4. Décrire cette série est impossible tant elle est complexe et puissante. Ce qu’il vous faut retenir : c’est une série noire, sombre, pleine de rebondissements. Mais surtout pour moi cette série est un chef d’oeuvre et a atteint le top 3 de toutes les séries que j’ai pu regarder. Je vous laisse voir ici la quantité astronomique de séries que j’ai pu voir : http://www.betaseries.com/membre/Twinsen/series (n’hésitez pas à m’ajouter en ami).

« Where is Jessyca Hyde? »

Cette série est un chef d’oeuvre car elle a su me faire me questionner intérieurement en me mettant à la place des protagonistes et en me disant « effectivement j’aurais fait comme lui » ou bien « ah non j’aurais pas du tout fait comme ça ». Mais l’un comme l’autre on se pose des questions qui touchent à des problèmes de société réels bien qu’appuyé par certains points d’irréalité. Habituellement peu enclin aux séries britanniques (j’aime pas l’accent), je dois dire que j’ai outrepassé ce blocage et pris une des plus grosses claques de ma vie. Donc pour l’instant je n’ai fait que vous parler (sans vous en parler) de l’aspect scénaristique.

Mais là où Utopia frappe fort c’est également de par la qualité de sa caméra qui nous propose une image avec une patte bien à elle et un grain extrêmement propre !

Mais si je parle d’Utopia ici c’est bien évidemment pour sa bande originale qui est un élément parfaitement ancré à la série. Dès le générique on se prend un blast dans la tronche et tout au long des 6 épisodes on retrouve une ambiance comme jamais auparavant. Après avoir visionné pour la première fois l’intégralité de la série j’ai dit et assumé les propos suivants : « cette série est l’héritière de Breaking Bad ». Breaking Bad qui est une série à voir absolument, parfaite de boût en boût, sans accrocs, réglée à la perfection, immanquable, culte.

Le problème de cette OST que Cristobal nous a réalisée est qu’elle est extrêmement complexe à décrire. 28 titres sont présents où l’ambiance générale est l’industriel et une sorte de « suspense ambiant », c’est pas un terme qui existe vraiment mais faut dire que sa musique est particulièrement inédite et rare surtout pour la télévision.

« WHERE THE FUCK IS JESSYCA HYDE? »

Nous sommes envoûtés par ces sonorités et particulièrement les voix employées à certains moments. Beaucoup de musiques lentes / à suspense composent cet album  mais nous sommes aussi en présence de sonorités très rythmées comme l’on retrouve au générique de la série.

Peut-on apprécier l’OST sans avoir vu la série ? Je pense que oui mais la magie est beaucoup moindre.

Mes passages préférés sont ceux intégrants des voix en fond qui parlent ou les choeurs qui sont vraiment très beaux (mais je ne saurais affirmer que ce sont effectivement des choeurs). Les passages que je qualifierais de groovy sont bien cools également. L’album en lui-même ne veut pas dire grand chose, le génie réside dans une seule chose : la symbiose parfaite entre la musique et l’oeuvre cinématographique.

Putain vous avez toujours pas compris ? Bon je vous le mets en image ! Et je vous glisse ici le fait que je veux très fort ce badge si quelqu’un veut me l’offrir je lui envoie plein de ♥ ♥ ♥  !

Guillaume Ghrenassia aka Twinsen

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

[EN] Yo, bitches!

Dear Channel 4: I love you and if you want to send me a DVD or stickers / goodies of Utopia I shall love you even more.

I’m gonna tell you right now that I shall not be absolutely objective on this review but I don’t give a damn. I am in love with the series Utopia launched in 2013 on the British Channel 4. To describe this series is impossible as it is so much complex and powerful. What is necessary for you to know: it is a black, dark series, full of new developments. But especially for me this series is a masterpiece and reached my top 3 of all the series I’ve ever watched. I let you see here the astronomical quantity of series I watched: http://www.betaseries.com/membre/Twinsen/series (do not hesitate to add to me as a friend).

« Where is Jessyca Hyde? »

This series is a masterpiece because it knew how to make me question myself inside by putting me instead of the protagonists and by telling me « actually I would have made as him » or « ah no I would have made not at all like that ». But one or another, we ask ourselves questions which touch real social problems although supported by certain points of irreality. Usually little inclined to the British series (I don’t like the accent), I have to say that I exceeded this blocking and took one of the biggest wow of my life. Thus at the moment I was only speaking to you (without speaking to each other about it) about the plot aspect.

But where Utopia hits hard it is also due to the quality of its camera which offers us an image with a spotlessly clean bead!

But if I speak about Utopia here it is naturally for its soundtrack which is an element perfectly anchored in the series. From the intro we take a blast in the face and throughout 6 episodes we find an atmosphere as never previously. After viewing the first time the entire series I said and assumed the following words: « this series is the heiress of Breaking Bad ». Breaking Bad which is a series to be absolutely seen, inevitable, cult.

The problem of this OST which Cristobal realized is that it is extremely complex to describe. 28 titles are present where the general atmosphere is the industrialist and a kind of « suspense ambient », it is no term which really exists but needs to say that his music is particularly new and rare especially for the television.

« WHERE THE FUCK IS JESSYCA HYDE? »

We are bewitched by these tones and particularly the voices used at times. Many slow musics / in suspense compose this album but we are also in the presence of tones very rhythmical as we find in the intro of the series.

Can we appreciate the OST without having seen the series? I think so but the magic is much lesser.

My favorite passages are the ones with voices in the back which speak or the choirs which are really very beautiful (but I would not know how to certify that they are actually choirs). The passages which I would qualify of groovy are very cool also. The album itself does not mean much, the genius lies in a single thing: the perfect symbiosis between the music and the video.

Didn’t you understand yet? Well I put it to you in image! And I slide you here the fact that I want very hardly this badge if somebody wants to offer it to me I send him or her some big ♥ ♥ ♥ !

Guillaume Ghrenassia aka Twinsen

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Buy the CD or digital files: http://silvascreenmusic.greedbag.com/buy/utopia-original-television-sound-0/

Soundcloud of Cristobal: https://soundcloud.com/cristobal-tapia-de-veer

Twitter of Cristobal: https://twitter.com/CristobalMusic

Twitter of Free Run Artists: https://twitter.com/FreeRunArtists

Free Run Artists: http://freerunartists.com/showreel

About Utopia on Channel 4: http://www.channel4.com/programmes/utopia

Publicités

m1023269

FR : Derrière cet étrange nom, cet album éponyme sorti en 1981 fait surgir le génie d’une formation anglaise hors du commun. Le PCO, c’est la rencontre inattendue et époustouflante du jazz, de la musique classique et de la folk. Vous organisez une soirée mondaine mais vous êtes un peu court sur le portefeuille pour vous payer un vrai groupe ? Mettez ce groupe en fond sonore via votre ordinateur, je peux vous assurer que vos convives en ressortiront étonnés et comblés. Cette musique c’est l’apaisement le plus total, un album qui vous fait dire : putain la vie ça déchire quand même.

Si un jour vous vous êtes dit : « Y en a qui aiment la musique classique, je suis sûr que c’est bien mais j’arrive pas à accrocher. » Alors essayez donc le PCO qui est un bon premier pas vers la musique classique. On pourrait qualifier leur musique comme étant néoclassique d’ailleurs. Mais du néoclassique occidentale pas le néoclassique d’Europe de l’est BEAUCOUP plus triste. Honnêtement, que vous aimiez le rock, le métal, le jazz, le blues ou autre, cet album conviendra à tout le monde.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Behind this strange name, this eponym album released in 1981 makes the genius of an outstanding English formation appear. The PCO, it is the unexpected and astonishing meeting of jazz, classical and folk music. You organize a society party but you are a little bit short on the wallet to pay you a real band? Put this group as a background sound via your computer, I can assure you that your dinner guests will stand out from it amazed and filled. This music it is the most total reassurance, an album which makes you say: Fuck yeah, life is really cool.

If one day you said yourselves:  » There are some people who like classical music, I’m sure it’s great but I don’t manage to like it  » Then thus try the PCO which is a good first step towards the classical music. We could consider their music as being neo-classic moreover. But of neo-classic western not the neo-classic of the MUCH MORE sad Eastern Europe. Honestly, that you like rock, metal, jazz, blues or any other kind of music, this album will suit to everybody.

http://www.deezer.com/fr/album/315722

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia