Articles Tagués ‘neoclassical’

Maia - Umbrose

Maia – Umbrose

Hello Maia and thanks for this interview. First of all, can you present yourself?

Hello Twinsen and The World of Twinsen subscribers/followers, it’s an absolute pleasure. I’m the creator of « Umbrose », and I hope this interview can lend some insight on my first step into making music.

How did you come to create Umbrose and does this mean anything in any language ?

Well, I’ve been an avid lover of music for my entire life. I can very seldom pass a day without it, and I felt that in order to to deepen my connection with it, I need to create my own. The idea of Umbrose has been at the back of my mind for a very long time, but the right time and place allowed it to become a reality for me.The name is derived from the word Umbra (Shade, shadow) in latin. Umbrose means shading, darkened, obscure.

Your first EP is signed under Audiokratik, a label that I know quite well seen that it’s run by my friend Aslak Tolonen. How did you two meet ?

I met him initially through his project « Nest ». I was fond of Nest for a for a long time, and then I decided to contact him with the intention of praising his music. We became friends after that, and have been for many years.

I know that he helped you for some elements in this debut album, what were they ?

A.T. helped me mostly with the mixing and mastering of the EP. I’d like to thank him for the help and support.

Your album could be categorized among others in the ambient/dark ambient music and some tracks remind me of Jaaportit, do you know this band ?

Ah yes, I do! However, not as well as I should. The comparison is very flattering. Ambient is a kind of music that I greatly enjoy, and I’m very happy that Umbrose took that kind of direction.

If yes, is it a reference for you ? There is also the use of the piano, which is a very important instrument for neoclassical music, a genre that I love a lot and I advise all of my readers to listen to Der Blaue Reiter – Nuclear Sun. We can also hear some electro sounds and drums which makes quite completes this album. Did you play all those instruments or were you helped for some of them ?

Almost every ambient project that I enjoy listening to was in some ways an inspiration for me. However, some more than others. Ulver, Rik Schaffer and Akira Yamaoka were the driving influences on this EP, as well as many other game soundtracks. I aim for creating an atmosphere. Funnily enough, the only instruments I play are the guitar and pennywhistle, both of which aren’t prominent on the EP. Instrumentation was written by me, using basic music theory, and the music is made from professional and pre-recorded sounds of each note, on each instrument.

Sadness surrounds us all along the listening of this album. It’s usually the case in that kind of genres, do you want to compose happier tracks for the next album or do you think of staying in that register ?

The direction that I feel Umbrose is taking is a dark and somber one. Aside from musical influences, I was inspired by various alternate reality settings, such as the Batman Universe, or the roleplaying game Vampire: The Masquerade. The feeling of experiencing a dark present, while reminiscing on fonder or romantic memories. However, I’m not limiting it to anything. I’ll flow with wherever it takes me.

I’ve seen that you’ve travelled a lot (USA, Israel, Finland for instance), did you meet underground bands that would really need to be highlighted in any kind of music ?

Yes! My time in Israel has allowed me to get really into the scene there. Winterhorde – (melodic/symphonic black metal) and Cruel Wonders – (neofolk), are two that you should definitely check out, among many more great bands.

I wanted to thank you for the trust you gave me by allowing me to upload your tracks on my channel and giving me this interview. I wish you all the best for your musical adventure. You’ll find this album here and please buy it at Audiokratik.

Twinsen

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

Bonjour Maia et merci à toi pour cette interview. Premièrement, peux-tu te présenter ?

Bonjour à toi Twinsen et aux lecteurs/abonnés de The World of Twinsen, c’est un réel plaisir. Je suis la créatrice d’Umbrose, et j’espère que cette interview pourra vous prêter un aperçu de mes premiers pas dans la création musicale.

Comment en es-tu venue à créer Umbrose et qu’est ce que cela signifie ?

Alors, j’ai été une passionnée de musique toute ma vie. Je peux très rarement passer une journée sans elle, et je sentais que, pour approfondir ma relation avec elle, je devais créer ma propre musique. L’idée de Umbrose a été à l’arrière de mon esprit pendant un temps très long, mais le bon moment et le bon lieu ont permis d’en faire une réalité pour moi.
Le nom est dérivé du mot Umbra (nuance, ombre) en latin. Umbrose signifie ombrage, sombre, obscure.

Ton premier EP est signé sous le label Audiokratik, un label que je connais plutôt bien étant donné qu’il est dirigé par mon ami Aslak Tolonen. Comment vous êtes-vous rencontrés tous les deux ?

Je l’ai rencontré à la base à travers son projet Nest. J’étais vraiment à fond dans Nest depuis un moment et j’ai finalement décidé de le contacter dans le but de faire la louange de sa musique. Nous sommes par la suite devenus amis et ce depuis de nombreuses années désormais.

Je sais qu’il t’a aidé pour quelques éléments dans ce premier album, quells étaient-ils ?

A.T. m’a principalement aidé dans le mixage et le mastering de l’EP. J’aimerais le remercier pour l’aide et le soutien.

Ton album pourrait être catégorisé entre autre dans le genre ambient/dark ambient et certains de titres me rappellent Jaaportit, connais-tu ce groupe ?

Oh oui ! Cependant, pas autant que je le devrais. La comparaison est en tout cas très flatteuse. L’ambient est un genre de music que j’apprécie considérablement et je suis très heureuse qu’Umbrose ait pris ce genre de direction.

Si oui, est-ce une référence pour toi ? Il y a également une utilisation du piano, qui est un instrument très important pour la musique néoclassique, un genre que j’adore énormément et je recommande à tous mes lecteurs l’écoute de Der Blaue Reiter – Nuclear Sun.Nous pouvons aussi entendre des sonorités électro et de la batterie ce qui fait de cet album un album assez complet au final. As-tu joué tous ces instruments ou étais-tu aidée ?

Pratiquement tous les projets d’ambient que j’aime écouter sont en quelque sorte une inspiration pour moi. Cependant, certains le sont plus que d’autres. Ulver, Rik Schaffer et Akira Yamaoka étaient les influences majeures de cete EP, ainsi que plusieurs bandes originales de jeux vidéo. J’ai pour objectif de créer une atmosphère.Curieusement, les seuls instruments que je joue sont la guitare et le pipeau, qui tous deux ne sont pas de premier plan sur l’EP. L’instrumentation a été écrite par moi, en utilisant de la théorie musicale basique, et la musique est faite à partir de sons professionnels et préenregistrés de chaque note de chaque instrument.

La tristesse nous entoure tout au long de l’écoute de cet album. C’est souvent le cas dans ces genres de musiques. Est-ce que tu veux créer des morceaux plus joyeux pour le prochain album ou est-ce que tu penses rester dans ce registre ?

La direction que je sens qu’Umbrose est en train de prendre est somber. Mis à part les influences musicales, j’ai été inspiré par les divers paramètres de réalité alternée, comme l’univers de Batman, ou le jeu de rôle Vampire: The Masquerade. Le sentiment de vivre un présent sombre, en nous remémorant des souvenirs plus affectueux ou romantique. Cependant, je ne le limite à rien. Je voguerai là où le vent me porte.

J’ai vu que tu as beaucoup voyage (USA, Israel, Finlande par exemple), as-tu rencontré des groups underground qui auraient bien besoin d’être mis sur le devant de la scène ?

Oui ! Mon temps en Israel m’a permis de vraiment trouver une scène sympa. Winterhorde(melodic/symphonic black metal) and Cruel Wonders (Neofolk), sont deux groupes que vous devriez définitivement écouter, parmi d’autres grands groupes.

Je voulais te remercier pour la confiance apportée en m’autorisant l’upload de tes musiques sur ma chaîne et en m’accordant cette interview. Je te souhaite le meilleur pour ton aventure musicale.

Vous pouvez trouver cet album ici en libre écoute et en pensez à l’achter en CD-R ou digital chez Audiokratik.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

https://www.facebook.com/UmbroseOfficial | https://soundcloud.com/umbrose
Email: UmbroseOfficial[@]gmail.com

Buy it at : http://iki.fi/atolonen/audiokratik
EMAIL: audiokratik[@]gmail.com

Publicités

00-Den Nalkande Stormen [front]

FR : Cet album suédois né du duo entre Andreas Neidhardt et Éva Mag est un parfait exemple de tout ce qui fait la scène neofolk/martial.

On débute l’album avec une partie néofolk féminine façon Agnivolok – Cherries. La voix d’Eva est vraiment pratiquement la même que la chanteuse d’Agnivolok. La néofolk féminine est particulièrement rare, aussi il peut être très intéressant de repérer les artistes qui la composent. Une ambiance légèrement électro, néoclassique, neofolk entoure la voix de la chanteuse. Par la suite nous mettons les pieds en plein dans du martial des plus classiques mais putain qu’il est bon. Andreas assure grave et nous rappelle à merveille la scène martiale telle qu’on l’adore. Par la suite les deux compères se mélangent et chantent ensemble sur une musique martiale / néoclassique.

L’album est donc complet et en plus de cela la pochette me plait. Je me suis réveillé avec ça ce matin, je dois avouer que j’ai mis un petit moment avant de couper mon réveil.

Il peut être intéressant de noter que cet album est sorti auprès du célèbre label suédois Cold Meat Industry.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : This swedish album born of the collaboration between Andreas Neidhardt and Eva Mag is a perfect example of everything that can be done in the neofolk/martial scene.

We start the album with a female nefolk part leaded by Eva. Her voice looks like a lot to the one from the singer from Agnivolok – Cherries. Female neofolk is quite rare, so it can be very interesting to spot the artists that take part of it. A slightly electro, neoclassical neofolk music surrounds the voice of the singer.

Then we go completely in a standard martial music but hell yeah that’s good. Andreas rocks et remembers us perfectly the martial scene that we love.

At the end, our two mates sing together in a martial neoclassic music.

The album is complete and the cover is pretty. I woke up this morning with this album and I must say that it took me a while before shutting down my alarm.

It can be interesting to notify that this album has been released at Cold Meat Industry.

https://www.youtube.com/watch?v=hrbbTMyzDNU

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

01 Booklet Outside

FR : Neofolk/neoclassical album issu du label Steinklang Industries. Derrière ce nom, on retrouve l’artiste allemand qui a également fait Atomtrakt et Vinterriket par exemple. Cet artiste au grand talent nous éblouit par sa voix et par ses parties instrumentales maitrisées à la perfection.

A écouter d’urgence.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Neofolk/neoclassical album from label Steinklang Industries. Behind that name, we find the german artist who is also member of Atomtrakt of Vinterriket for example. This very talented artists blows us with his voice and his instrumental parts perfectly mastered.

To listen emergently.

http://www.youtube.com/user/vinterriket : official channel including Nebelkorona stuff.

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

e393c5db23b96fe8ae38eda530da85fc_full

FR : Von thronstahl est un groupe d’électro, martial industrial, neoclassique et néofolk allemand fondé en 1995 par Josef maria Klumb. Ils sont très connu dans le milieu underground. Voilà pourquoi je me devais de les mentionner sur mon blog. Voilà un excellent album datant des années 2000.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Von Thronstahl is a German Electronic, Martial-industrial, Neoclassical and Neofolk band founded in 1995 by Josef Maria Klumb. They are very famous in the underground scene. So I had to talk about them on my blog. Here is an excellent album released in 2000.

http://www.deezer.com/fr/album/1548215

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

Elisabetha_new_1

FR : Cet album tiré à 500 exemplaires est tout bonnement somptueux. Axé principalement sur de la musique néoclassique il contient cependant quelques touches martiales et néofolk et même industrielles (oui toujours les mêmes combinaisons donc). Empli de tristesse, cet album de près d’1h20 est une véritable poésie. Edité par le label Steinklang Industries, ce fût pour moi une très bonne surprise que de recevoir ce CD dans le pack surprise de 20 cd vendu par le label. On croit parfois rencontrer du Der Blaue Reiter à l’écoute de certaines mélodies jouées au piano.

Ce groupe vient de Lettonie pour information.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : This album released to 500 copies is just luxurious. Centred mainly on the neo-classic music it contains however some touches military and neofolk and even industrial (yes always the same combinations). Filled with sadness, this album of about 1h20 is a real poetry. Edited by the label Steinklang Industries, it was for me one very pleasant surprise to receive this CD in the pack surprise of 20 cd sold by the label. We sometimes believe to feel some Der Blaue Reiter riffs in certain melodies played to the piano.

For your information, this band comes frand Latvia.

http://www.steinklang.at/shop/index.php?main_page=product_music_info&cPath=55&products_id=2088&language=en

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia