Articles Tagués ‘Neofolk’

Ainulindalë - Nevrast CD Postcard (4) Ainulindalë - Nevrast CD Postcard (5) Ainulindalë - Nevrast CD Postcard (1)

[FR]Bonjour à tous et bienvenue dans cette chronique spéciale. Vous allez me dire, qu’a-t-elle de spéciale cette chronique ? Eh bien c’est la TOUTE PREMIERE FOIS que quelqu’un me contacte pour me faire don de son album en vue d’une chronique et ça croyez-moi ça me touche et me fait chaud au cœur. Cela me remonte le moral et me fait dire que je n’écris donc pas pour rien.
Donc Thomas, merci à toi pour ce cadeau. Qui plus est et vraiment en toute objectivité, le produit est vraiment magnifique. Il m’a contacté grâce à ma chronique sur Whom The Moon A Nightsong Sings où il apparaissait (et où je le redis encore, c’est une des meilleures compilations jamais entendues).
Si jamais un jour tu souhaites éditer un poster horizontal avec l’artwork de la pochette, crois-moi c’est une très bonne idée. Je ne sais pas si tout le monde aura la chance de le recevoir comme moi sous forme de carte postale mais en tout cas vraiment chapeau l’artiste.

Bon rentrons dans le vif du sujet désormais, la musique est pleinement neofolk / darkfolk. Indéniablement emplie de mélancolie, les amoureux du genre ne seront pas dépaysés. Côté instrumental, notre ami a mis le paquet avec les classique violons et guitares qui sont pour moi essentiels à une neofolk de qualité. On retrouve également une trompette passant par là et qui fait son petit effet. A l’image de Trollfest qui fait usage d’instruments peu communs dans le metal, le trombone dans la neofolk n’est également pas le premier instrument auquel je penserais mais qui marche super bien.

Il ne manque vraiment pas grand-chose à la voix du chanteur pour la rendre géniale. Je ne saurais pas vous décrire ce qui fait que c’est presque ce qu’il faut et je vous renvoie à mon article précédent sur Circé Deslandes qui parle un peu de ma relation avec les voix dans les créations musicales. De même la voix de la chanteuse est correcte mais pas magique. PAR CONTRE, une fois nos deux comparses réunis, symbiose il y a et notre l’étincelle refait son apparition. Les cœurs masculins sont vraiment super agréables et de qualité, mais je dois admettre que j’ai un faible pour ce genre de choses.

Cet album aurait largement sa place chez Prophecy Productions mais désormais Ainulindalë est indépendant.
Bonus : le CD est fourni avec un DVD permettant une écoute en 5.1 pour les plus chanceux d’entre vous qui auraient un système son digne de ce nom. Pour ma part j’ai deux pauvres enceintes toutes pourries. 😥

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

[EN]Hello everyone and welcome to this special feature. You’ll tell me , why is it special? Well this is the first time that someone contacts me to donate me his album to be reviewed and believe me it touches me a lot and warms my heart . It cheers me up and makes me say that I do not write for nothing. 🙂
So Thomas, thank you to you for this gift. Plus, the product is really beautiful.
He contacted me thanks to my words on Whom The Moon A Nightsong Sings where Ainulindalë appeared (and I say it again, this is one of the best compilations I ever heard).
If one day you would edit a horizontal poster with cover artwork, believe me it’ll be a very good idea. I don’t know if everyone will get the chance like me to get a postcard but in any case, I applause the artist who did the artwork.

Let’s now focus on what interest us the most, the music is full neofolk / darkfolk. Undeniably full of melancholy, lovers of the genre will not be disoriented. On the instrumental side, our friend put the package with classical violins and guitars that are essential to me to a quality neofolk. There is also a trumpet that does its small effect. Just like Trollfest that makes use of unusual instruments in metal music, trombone in the neofolk is also not the first instrument that I would think about but it works great.

It did not really miss much to the male singer’s voice to make it great. I could not describe to you why it’s almost great and I’d refer you to my previous article on Circe Deslandes (yeah I know it’s in French, sorry) which speaks a bit of my relationships with the voices in musical creations. Similarly, the voice of the female singer is good but not magical.
HOWEVER, once our two buddies sing together, symbiosis appears and our spark reappears.
Male choir is really nice and super quality, but I must admit I have a big appreciation for this kind of stuff.

This album could largely take place in Prophecy Productions, but Ainulindalë is now independent.

Bonus: The CD comes with a DVD to listen to the tunes in 5.1 for the luckiest of you who have a great sound system. As for me, I have two miserables speakers. :’(

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

www.ainulindale.fr

http://www.facebook.com/ainulindaleofficial

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

Publicités

Nest - Fabled Lore - Cover - (Etsinta) Nest - Hidden Stream - Cover - (Piilopaikka) Nest - Woodsmoke - Cover 1 - (Savuvalo) Nest - Last Vestige of Old Joy - CD - (Ashen World) Nest - Trail of the Unwary - Cover 1 - (Kohtaamisia Latvustossa) Nest - Trail of the Unwary - Cover 2 - (Kynnenjaljet)

FR : Nest est un groupe finlandais désormais en standby (et je prie tous les jours pour un retour de ce groupe). On retrouve un duo au sein de ce groupe Aslak Tolonen (autrement dit mon idole) que nous connaissons désormais pour ses projets dans Syven et T. Saxell. Ce n’est pas UN groupe de neofolk, c’est LE groupe de neofolk. A mes yeux, il n’y a pas plus neofolk que ce groupe. Une neofolk particulièrement rare car réalisée avec l’instrument traditionnel finlandais, le kantele.

Fabled Lore est la démo du groupe gravée par les artistes eux-mêmes en 2000.

Hidden Stream est un split avec Isafjord sorti en 2001 chez Corvus Records. Album très très très très rare à trouver.

Woodsmoke en 2003. Deux versions : une regular et une limited à 99 exemplaires (et je cherche toujours cette limited edition).

Last Vestige of Old Joy en vinyl split avec Agalloch en 2004. Malheureusement je n’ai pas encore ce vinyl car il coûte assez cher.

Trail of the Unwary en 2007 là aussi avec deux versions : regular et limited 99 (et si quelqu’un se sépare de sa version limited, s’il vous plait, faites moi signe).

Le meilleur album du groupe est selon moi Hidden Stream, mais je ne suis pas particulièrement objectif pour le coup car c’est un des tous premiers albums de neofolk que j’ai écouté dans ma vie et j’ai écouté cet album des dizaines de fois. Album proche de la nature, très calme et apaisant.

Dans le même esprit on retrouve Woodsmoke là encore album proche de la nature et méditatif.

Trail of the unwary est plus sombre mais tout aussi magnifique, ce qui a amené à la création de Syven, comme expliqué dans l’interview de Syven.

Je n’ai pas d’autres mots à dire que l’ensemble de l’oeuvre de Nest est un pur chef d’oeuvre.

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

EN : Nest is a Finnish band from now on standby (and I pray every day for a return of this band). We find a duet within this group Aslak Tolonen (in other words my idol) which we know from now on for its projects in Syven and T. Saxell. It is not A group of neofolk , it is THE group of neofolk. For me, there is no more neofolk there than this band. A neofolk music particularly rare because realized with the Finn traditional instrument, the kantele.

Fabled Lore is the demo of the group burnt by the artists in 2000.

Hidden Stream is a split with Isafjord released in 2001 at Corvus Records. Album very very very very rare to find.

Woodsmoke in 2003. Two versions: a regular and a limited to 99 copies (and I still look for this limited edition).

Last Vestige of Old Joy is a vinyl split with Agalloch in 2004. Unfortunately I don’t have this vinyl yet because it’s quite expensive.
Trail of the Unwary in 2007 there also with two versions: regular and limited 99 (and if somebody wants to seperate from his limited version, please, contact me).

The best album of the group is according to me Hidden Stream, but I am not particularly objective this time because it is one of the  first neofolk albums which I listened to in my life and I listened to this album dozens of times. Close album of nature, very quiet and soothing.

In the same spirit we find Woodsmoke even there close album of natural and meditative.

Trail of the unwary is darker but so magnificent, what brought to the creation of Syven, as explained in the interview of Syven.

I have no other words to say that the whole work of Nest is a pure masterpiece.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

♫ http://nestfin.bandcamp.com ♫

http://www.facebook.com/pages/Nest-Aslak-Tolonen-T-Saxell/123224068877?id=123224068877&sk=info

http://iki.fi/atolonen/nest

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

Digisleeve_ready

FR : Blood Axis est un groupe américain culte de la scène néofolk et opère depuis 1989. Ils sont parmi les fondateurs de la neofolk traditionnelle qui fait usage de beaucoup d’instruments à cordes. On pourrait les comparer aux finlandais de Tenhi. Cette compilation sortie en 2011 est un petit bijou qui regroupe 20 ans de Blood Axis. On y retrouve de la neofolk traditionnelle ainsi que certaines touches martiales. Mais le plus important c’est bel et bien la voix du chanteur qui a tout ce qu’il faut pour me plaire et pour vous plaire. Une voix qui ressort de la masse et qui est assez hors du commun.
Si vous voulez en savoir plus sur Blood Axis il existe un livre en français énorme disponible chez Camion Noir (http://www.camionnoir.com/?p=detail_livre&ID=202) et si quelqu’un veut me l’offrir je serai aux anges.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Blood Axis is a cult American group of the neofolk scene and operates since 1989. They are among the founders of traditional neofolk which makes use of many stringed instruments. We could compare them with the Finn of Tenhi. This compilation released in 2011 is a small jewel which includes 20 years of Blood Axis. It contains traditional neofolk with martial touches. But the most mattering it is well and truly the voice of the singer that has all that it is necessary to please me and to please you. A voice which stands out from the mass and which is rather outstanding.
If you want to know more about it on Blood Axis there is a book available in French to Camion Noir(http://www.camionnoir.com/?p=detail_livre&ID=202) and if somebody wants to offer it to me I shall be in the seventh heaven.

http://www.deezer.com/fr/album/144327

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

00-Den Nalkande Stormen [front]

FR : Cet album suédois né du duo entre Andreas Neidhardt et Éva Mag est un parfait exemple de tout ce qui fait la scène neofolk/martial.

On débute l’album avec une partie néofolk féminine façon Agnivolok – Cherries. La voix d’Eva est vraiment pratiquement la même que la chanteuse d’Agnivolok. La néofolk féminine est particulièrement rare, aussi il peut être très intéressant de repérer les artistes qui la composent. Une ambiance légèrement électro, néoclassique, neofolk entoure la voix de la chanteuse. Par la suite nous mettons les pieds en plein dans du martial des plus classiques mais putain qu’il est bon. Andreas assure grave et nous rappelle à merveille la scène martiale telle qu’on l’adore. Par la suite les deux compères se mélangent et chantent ensemble sur une musique martiale / néoclassique.

L’album est donc complet et en plus de cela la pochette me plait. Je me suis réveillé avec ça ce matin, je dois avouer que j’ai mis un petit moment avant de couper mon réveil.

Il peut être intéressant de noter que cet album est sorti auprès du célèbre label suédois Cold Meat Industry.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : This swedish album born of the collaboration between Andreas Neidhardt and Eva Mag is a perfect example of everything that can be done in the neofolk/martial scene.

We start the album with a female nefolk part leaded by Eva. Her voice looks like a lot to the one from the singer from Agnivolok – Cherries. Female neofolk is quite rare, so it can be very interesting to spot the artists that take part of it. A slightly electro, neoclassical neofolk music surrounds the voice of the singer.

Then we go completely in a standard martial music but hell yeah that’s good. Andreas rocks et remembers us perfectly the martial scene that we love.

At the end, our two mates sing together in a martial neoclassic music.

The album is complete and the cover is pretty. I woke up this morning with this album and I must say that it took me a while before shutting down my alarm.

It can be interesting to notify that this album has been released at Cold Meat Industry.

https://www.youtube.com/watch?v=hrbbTMyzDNU

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

01 Booklet Outside

FR : Neofolk/neoclassical album issu du label Steinklang Industries. Derrière ce nom, on retrouve l’artiste allemand qui a également fait Atomtrakt et Vinterriket par exemple. Cet artiste au grand talent nous éblouit par sa voix et par ses parties instrumentales maitrisées à la perfection.

A écouter d’urgence.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Neofolk/neoclassical album from label Steinklang Industries. Behind that name, we find the german artist who is also member of Atomtrakt of Vinterriket for example. This very talented artists blows us with his voice and his instrumental parts perfectly mastered.

To listen emergently.

http://www.youtube.com/user/vinterriket : official channel including Nebelkorona stuff.

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia