Archives de la catégorie ‘Special’

New website www.ghrenassia.com

Publié: 15 avril 2017 dans Special

I know I should have warned you earlier but I now write here: www.ghrenassia.com

J’ai changé de site pour un truc plus beau et plus gros : www.ghrenassia.com

Guillaume Ghrenassia

Publicités

[FR]Il y a quelques jours j’étais en séjour à Paris pour diverses raisons et logé chez un ami. Ce dernier faisait la couverture médiatique de Futur en Seine, un événement qui m’était complètement inconnu et compte tenu de mon emploi du temps chargé je n’y ai guère prêté une grande attention. Cependant, je me suis retrouvé là-bas de manière inattendue. Une fois atterri dans une conférence, je regrettais amèrement de ne pas être venu plus tôt et de devoir repartir pas longtemps après. C’était fort intéressant donc. Mais outre les conférences, le site de la Gaité Lyrique accueillait plusieurs pôles de start-ups. Naviguant en terre inconnue, je jette un oeil à droite, à gauche et tombe sur le stand de Blitzr. J’y rencontre son fondateur : Bertrand Sebenne (en tout cas c’est ce que dit la carte de visite qu’il m’a tendu).

J’invite donc ce monsieur à me parler du produit qu’il présente sur le salon.

En gros, Blitzr est une alternative magnifique à Deezer ou Spotify au fonctionnement extrêmement simpliste. Le site est parti d’un constat simple : il y a toutes les musiques ou presque du monde sur Youtube mais l’outil de recherche de celui-ci est quand même bien à chier. Autre constat : Deezer casse les couilles avec ses pubs et Spotify nécessite de payer. Que fait alors Blitzr pour nous faire adorer son service ?

Blitzr c’est la centralisation de tous ces sites (à vérifier, erreurs possibles) : Discogs, Rate Your Music, Wikipedia, Soundcloud, Bandcamp (Ces deux derniers ne sont pas encore actifs il me semble) et probablement d’autres que j’oublie mais peu importe. Ce qui importe est ce qui ressort de tout cela.

Blitzr vous propose de rechercher l’artiste ou l’album de votre choix. Une fois l’album sélectionné et lancé, il va en fait chercher les musiques sur Youtube dans leur master le plus proche de l’original : donc pas de cover, pas de live, que du CD-RIP en gros. Que cherche l’internaute quand il décide d’écouter un album sur Youtube ? Ecouter de la musique. Du coup la partie vidéo il s’en fiche complètement, voilà pourquoi sur l’interface proposée, la vidéo est ridiculeusement petite mais on s’en fout parce que la musique tourne et c’est tout ce qui compte.

Quand vous allez rechercher un album sur le site, le site va utiliser l’outil de Discogs pour afficher la liste des tracks et leur durée. Quand vous allez rechercher un artiste il va vous proposer des tags de genre et des bios issues à la fois de Discogs et Wikipedia et plein de features cools que je vous laisse découvrir.

Un outil des événements à venir de l’artiste sélectionné est également disponible.

Autre fonction disponible sur Blitzr : lorsque vous cherchez un album, il vous affiche des liens de boutiques Amazon, Ebay (Discogs ?) pour vous permettre d’acheter ce qui vous plait.

Vous pouvez enregistrer les playlists de votre choix, pas mal pratique ça aussi.

L’application au quotidien dans tout ça elle est où ? L’exemple le plus frappant et que j’ai vécu de nombreuses fois c’est le suivant :

Vous êtes invité chez un ami / une soirée… un ordinateur est à disposition et vous êtes libre de lancer la musique de votre choix via l’internet. Seulement que se passe-t-il en général ?

1. On va sur Deezer mais on n’a pas de compte du coup ça sert à rien.
2. On va sur Spotify mais on n’a pas de compte du coup ça sert à rien.
3. On va sur Youtube mais faut changer de musique à CHAQUE FOIS et il n’y a pas la possiblité d’écouter proprement un album. Ceci n’est évidemment pas valable si vous écoutez MES playlists qui vous proposent les lectures de tous les albums que j’ai uploadés comme il faut. #3615MaPub #SubscribeToMyChannel

Bref, on passe son temps à faire des aller et retours vers la machine sans pouvoir discuter ou draguer (draguer en moins de 3 minutes c’est pas facile, merde) si on veut pouvoir lancer tout un album.

Alors qu’avec Blitzr, vous allez sur le site sans aucune inscription nécessaire, sans aucune publicité présente, sans aucun paiement attendu et vous lancez votre album en 30 secondes. Ce qui vous laisse le temps de la playlist pour conclure. En plus y a un autoreplay (mais ça je reviendrai sur les quelques caractéristiques négatives au site mais qui sont davantage des améliorations conseillées que des vrais points négatifs).

Une question qu’on m’a posée quand j’ai parlé de ce site est « est-ce que les pubs Youtube sont présentes ? » Bonne question, comme j’ai AdBlock je sais pas. Mais faut tester et puis j’espère / je pense que Blitzr viendra apporter les réponses et corrections nécessaires à mon article dans les commentaires ci-dessous.

Bon je pense que j’ai fait le tour de ce que j’avais à dire, reste maintenant à parler des points à améliorer et du business model.

Pour se financer, le site compte sur deux choses : en partenariat avec Amazon, Ebay… il va toucher un pourcentage des ventes effectuées depuis les liens des achats d’albums. Prévu par la suite, un onglet billetterie où là aussi une part sera récupérée par le site.

Autre source de financement, bien connue du monde de l’internet : la collecte de données. Evidemment, me direz-vous. Collectant nos données de navigation, d’écoute etc etc (j’en sais pas trop sur ce point là), le site pourra proposer une API pour revendre tout cela.

Voilà les enfants comment on fait un site gratos et sans pub.

Concernant mes suggestions d’améliorations : à l’image de Bandcamp que je déteste pour UNE CHOSE : l’absence de bouton de réglage de volume.

L’autoreplay non désactivable. J’aime pas les trucs qui tournent en automatique sur l’internet.

Par contre il est plaisant de pouvoir continuer de naviguer sans avoir la musique qui se coupe.

J’ai probablement ommis des éléments mais le mieux cela reste que vous testiez l’outil et que vous vous y familiarisez et surtout faites tourner le message.

Quand je parle de recherche d’artistes ou d’albums, l’outil propose aussi la recherche par labels et par chansons.

Cher Blitzr, comme tu l’auras lu dans le titre de l’article et comme discuté durant Futur en Seine, en mars 2015, alors que j’aurai fini ma 3 ème année de communication dont la 3ème en spécialité RP et événementiel, si jamais ça te chauffe je postule pour le poste de stagiaire RP. De plus comme je suis toulousain et vous bordelais c’est plutôt très cool (même si vos bâtiments n’ont pas de brique rose).

http://blitzr.com/

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

[EN] A few days ago, I was in Paris for various reasons and stayed at a friend’s. Hedid some of the media coverage of Futur en Seine, an event that was completely unknown to me and considering my busy schedule I did not pay much attention to it. However, I found myself there unexpectedly. Once landed in a lecture I regretted not having come earlier and having to leave not long after. It was very interesting. But besides conferences, the site of the Gaité Lyrique hosted several poles of start-ups. Sailing into the unknown, I take a look to the right, left and falls to the stand of Blitzr. I met its founder Bertrand Sebenne (at least that’s what the card he handed me says).

I invite this gentleman to tell me about the product he has on the show.

Basically, Blitzr is a wonderful alternative to Spotify or Deezer to extremely simplistic operation. The website has gone from a simple observation: there’s almost all the music of the world on Youtube but the search tool is shit. Another observation: Deezer fucks us with its ads and Spotify requires to pay. So what does Blitzr to make us love such a service?

Blitzr is the centralization of all these sites (to check, possible errors): Discogs, Rate Your Music, Wikipedia, Soundcloud, Bandcamp (The latter two are still active I think) and probably others that I forget but whatever. What matters is what comes out of it all.

Blitzr offers search for the artist or album of your choice. Once the album is selected and started, it will actually get the music on Youtube closer to the original: so no cover, no live. What seeks the user when he decides to listen to music on Youtube? Listening to music. That’s why in the proposed interface, the video is ridiculously small, but who cares because the music turns and that’s all that matters.

When you search for an album on the site, the site will use the Discogs tool to make appear the list of tracks and their duration. When you search for an artist it will provide you with tags, genres and bios from both Discogs and Wikipedia and lots of cool features that I let you discover.

A tool for upcoming events for the selected artist is also available.

Also available on Blitzr: when looking for an album, it shows you links to Amazon, Ebay (Discogs?) Shops for you to buy what you like.

You can save playlists, quite practical too.

The daily application in all of this is where? The most striking and I have experienced many times is the following example:

You are invited at a friend’s / to a party… a computer is available and you are free to start the music of your choice via the internet. Only what’s happening in general?

1. Deezer but we don’t have any account so it’s useless.
2. Spotify : same problem
3. We go on Youtube but we have to change music EVERY TIME and there is not the possibility to listen to a proper album. This is obviously not valid if you listen to MY playlists who offer readings of all the albums I’ve uploaded it right. #SubscribeToMyChannel

In short, we spend our time doing go and back to the machine without being able to chat or flirt (flirting in less than 3 minutes is not easy) if we want to run an entire album.

Whereas with Blitzr you go to the website without any registration necessary, without any advertisement and without any expected payment and you launch your album in 30 seconds. This leaves you time to enter the playlist. In addition there is an autoreplay (but that I shall return to the few negative characteristics of the website but more improvements are recommended as true negatives).

A question I was asked when I spoke of this site is « Are the Youtube ads present? » Good question, as I have AdBlock I do not know. But test it and I hope / think I Blitzr will provide answers and corrections to my article in the comments below.

Well I think I’ve been around what I had to say, it remains to talk about areas for improvement and the business model.

To finance, the website relies on two things: partnership with Amazon, Ebay … it will receive a percentage of sales from links of album purchases. Coming soon a ticket tab where there also will be a part taken by the site.

Another source of funding, well known in the world of internet: data collect. Obviously, you might say. Collecting our data navigation, listening etc etc (I don’t know a lot about this), the website will provide an API to sell it.

This is how you make a free and add free website.

About my suggestions for improvement: Such as Bandcamp that I hate for ONE THING: no volume button.

The autoreplay can’t be deactivated. I do not like stuff that automatically turns on on the internet.
On the other hand he(it) is pleasant to be able to continue to navigate without having the music which cuts itself.

I ommis probably elements but best it stay that you test the tool and that you get acquainted and especially share the message.

When I speak about search for artists or for albums, the tool also proposes the search by labels and by songs.

Dear Blitzr, as you will have read it in the title of the article and as discussed during Futur en Seine, in March, 2015, while I shall have finished my 3rd year of communication of which the 3rd in speciality PR and event management. I apply for the intern’s post as PR. Furthermore as I am from Toulouse and you’re from Bordeaux it is rather very cool (even if your buildings have no pink bricks).

http://blitzr.com/

Guillaume Ghrenassia aka Twinsen (you can contact me on Twitter : @worldoftwinsen)

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

IMG_0313 IMG_0221 IMG_0222 IMG_0223 IMG_0225

Photo : Flavien Prioreau

Photo : Flavien Prioreau

J’avais envie d’écrire cette chronique depuis un petit moment déjà et croyez-le ou non, le destin semblait vouloir me dire que vraiment ça urgeait là. En allumant la radio de mon automobile, je cherchais une station et tombais sur une station inconnue « Radio Néo » et découvrais avec quasi certitude Circé Deslandes. Aucun moyen de vérifier si c’était bien le cas ou pas, mais j’étais persuadé que c’était elle. Pourquoi ? Sa voix, ses textes. Après quelques recherches, je me donne raison grâce aux quelques extraits de textes que je retins. Et quelques jours plus tard, rebelote, je retrouve notre amie sur cette même onde au moment même où je reprends ma voiture. Ca va j’ai compris, je vais l’écrire cette chronique. 🙂

La première fois que j’ai entendu parler de Circé Deslandes c’était sous son ancien nom de scène « Cécilia H ».

Je regardais la chaîne de télévision Nolife (que je vous recommande très fortement) et comme à chaque fois il y avait des clips plus ou moins étranges, je tombais alors sur le clip « pour oublier ». Intrigué par l’atmostphère, les costumes, les paroles et la voix (et la beauté aussi) de la demoiselle, je me renseignais alors sur cette chanteuse. Et voilà comment j’ai appris qui était Circé Deslandes.
Quelques temps après, je vois apparaitre une campagne de financement participatif (crowdfunding) pour la création du clip d’une de ses chansons : « ta bite ». Je suis un fervant défenseur du crowdfunding et ai déjà participé à quelques uns d’entre eux. Aussi ai-je pris part à cette campagne pour plusieurs raisons :

– La contrepartie était très honnête au vu du montant donné.
– Ca me faisait marrer de financer un clip qui s’appellait « ta bite ». Je suis un mec, c’est de l’humour de mec, vous pourriez pas comprendre je pense.
– Et parce que bon il faut quand même une raison « valable », la chanson est tout de même plutôt sympathique.

Il est trop tôt pour que je vous révèle le clip en question, mais ça y est après plusieurs mois d’attente, j’ai pu le voir en avant-première et je peux vous dire qu’il est chaud chaud chaud ! Sachez cependant que d’ici fin mars il devrait être en libre accès au public et j’éditerai alors cet article avec celui-ci.

J’ai survolé vaguement l’artiste sans mentionner ses oeuvres, équilibrons les choses si vous le voulez bien.

Pourquoi Circé Deslandes c’est très bien ? Parce que comme je le dis à tout ceux avec qui je parle de musique : l’important c’est la voix que je classe vulgairement en trois (ou quatre) niveaux :
– Amoureux
– Tolérable / passable / ouais ça va
– Détestable

Autant dire que si vous êtes dans la catégorie détestable et même si vous avez de très bons instrumentaux, c’est quand même mort pour vous, désolé. Je vous passe les critères subjectifs qui font que vous intégrerez tel ou tel niveau.

Circé Deslandes peut se féliciter d’intégrer la liste « amoureux », cette liste où les voix sont vraiment hors du commun et ont une âme à part entière.
Sa voix est calme, posée, profonde, envoutante, hypnotisante et moi j’aime ça. L’anglais dirait « love that ».

Attention à partir de là c’est une analyse personnelle qui peut très certainement être erronée mais c’est comme la peinture, chacun l’interprète comme il le sent et j’argumente mes propos qui plus est.

Afin de réaliser au mieux cette chronique j’écoute l’intégralité de ses productions jusque-là. Il ressort clairement un rapport étrange au corps humain : le sien surtout et celui de l’autre parfois. Une chanson dédiée au pénis, une chanson dédiée à sa paire de seins, une chanson qui s’interroge sur savoir si oui ou non on l’aimerait après la dégradation de son corps à cause de l’âge, le pénis qu’elle aimerait tant avoir. Souvent nue ou dénudée dans ses clips aussi d’ailleurs. Mon analyse est qu’elle n’a sûrement que trop peu de fois reçu de compliments sur la beauté de son corps et complexe et/ou qu’elle a eu de tristes relations amoureusses, aussi le dis-je : Circé tu es splendide, n’aie honte de rien.

Côté paroles, car pour une fois je comprends et m’intéresse aux paroles vu que c’est du français nous retrouvons des textes qui sortent de l’ordinaire comme indiqué plus haut. A l’image d’une GiedRé elle fait dans l’original, restant cependant beaucoup moins « violente » (quoi que ça reste à voir parfois) que cette dernière et plus poétique. Je repense aussi à cette chanson assez dure de Diabologum – La maman et la putain que ce soit du côté de l’intonation ou des textes critiques.

Circé Deslandes ce n’est pas juste des chansons, c’est un univers et ça c’est pas courant qu’un artiste nous propose un univers unique à soi. Je n’attends désormais qu’une seule chose : qu’elle devient suffisamment connue pour atteindre le sud-ouest de la France et qu’enfin je puisse apprécier la demoiselle en concert live à Toulouse. Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire chers internautes, chers lecteurs : écoutez, achetez, partagez sa musique (et mon article aussi ça serait sympa ^^) et ensemble, rendons-lui la célébrité qui lui est méritée. Je vous invite d’ailleurs à ce titre à écouter son titre Les rêveurs échoués sur son Soundcloud, vous comprendrez la phrase précédente.

Mise à jour : vous pouvez désormais voir le clip de « Ta bite » pour lequel j’ai participé financièrement. Bon visionnage.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

https://soundcloud.com/circe-deslandes : retrouvez deux de ses chansons à cette adresse.

https://www.facebook.com/Circe.Deslandes

https://twitter.com/circedeslandes

Youtube : https://www.youtube.com/user/TheMistercake : La plupart de ses chansons sont disponibles à cette adresse.

Label : http://www.nuun-records.com/our-artists/

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

Alestorm Toulouse le saint des seins 20-03-2013

Alestorm Toulouse le saint des seins 20-03-2013 (Photo by KissJata)

FR : Cette liste partira du principe que vous voulez profiter à fond de ce concert et que par conséquent vous serez au coeur de la fosse en train de faire des pogos et tout ce qui va bien. Cette liste est établie pour un concert de folk métal.

1. Attachez bien comme il faut vos chaussures. Si comme moi vous portez des chaussures décontractées, alors pensez à refaire vos lacets, sinon soyez sûrs de perdre vos chaussures.

2. Prenez de l’argent liquide avec vous si vous voulez faire un tour du côté du merchandising (achat de t shirts, badges, sweats, CD…) souvent ils n’acceptent pas la carte bleue ou les chèques, pensez donc bien à prendre du liquide. Il vous sera également utile pour le bar et les bières. Pensez également à placer tous vos objets : mobile, portefeuille… là où ils ne pourront pas tomber. Le sac à dos ou la poche avec fermeture éclair sont donc plutôt pratiques.

3. Essayez de venir le plus léger possible car la chaleur peut monter très très vite et vous serez vite encombrés avec votre manteau et/ou votre pull. Vous verrez souvent des gens torses nus dans la fosse à un moment donné tant la chaleur peut devenir insupportable.

4. Hydratez-vous avec de l’eau ou de la bière.

5. Si vous n’avez jamais vécu de concert de métal, dites-vous bien qu’il y a des règles (implicites) :

a. Personne ne vous force à entrer dans un pogo, si vous vous retrouvez dans un pogo, il vous suffit de vous écarter un peu et tout se passera bien.

b. Attention si vous êtes à la frontière de la zone de pogo, restez vigilants car très souvent les pogoteurs vous arriveront dessus. Ce n’est pas de leur faute mais compte tenu de l’énergie déployée dans cette zone, très souvent les gens se retrouvent projetés dans tous les sens. Dans ces cas là faites comme les autres : tendez vos bras en avant et repoussez-les.

c. Si quelqu’un tombe, il se fait IMMEDIATEMENT aider par les personnes les plus proches qui l’entourent pour qu’il soit remis sur ses pieds. Il m’est arrivé de tomber et j’ai été immédiatement relevé, pensez à remercier ceux qui vous ont aidé.

d. Si quelqu’un venait à slammer, faites attention à votre tête, il peut involontairement vous mettre un coup de pied. De plus en étant bien souvent à 2 mètres au dessus du sol, faites attention à sa tête également car si il tombe il peut se faire très mal. Pensez donc bien à faire très attention à sa tête.

e. Si vous avez l’occasion de slammer un jour, faites le parce que c’est quand même super cool.

6. Il suffit d’une seule personne pour lancer un pogo. J’en veux pour preuve les nombreuses fois où j’ai pris l’initiative d’agiter un peu la foule et c’est parti. Tout le monde veut pogoter mais personne ne veut faire le premier pas, n’hésitez pas à faire ce premier pas donc.

7. Dans un pogo on ne frappe pas les gens, ce ne sont que des « poussages ». Si quelqu’un vous met un coup de coude ou un coup de pied volontairement, c’est un enfoiré. En général on utilise le bras ou l’avant bras et la force de son corps et c’est tout.

8. Les concerts folk métal sont les plus joyeux, l’ambiance y est toujours géniale, aussi n’hésitez pas à prendre par l’épaule la première personne à vos côtés et à danser ensemble. Vous verrez que très rapidement la chaine humaine sera très grande.

9. Le wall of death : là c’est dangereux. Deux moyens de faire un wall of death : le chanteur demande à la foule de se séparer en deux ou la foule arrive à créer elle même ce wall of death. Si la distance qui sépare les deux côtés est grande, faites attention à l’impact qui peut être particulièrement violent.

10. Les personnes qui sont collées à la barrière vont très certainement râler mais dites-vous bien que vous n’en avez rien à foutre. Elles savent qu’elles vont subir les vagues de pogos dans leurs dos mais elles ont choisi cette place alors tant pis pour elles.

11. Les filles sont fragiles les gars, donc allez-y doucement, même avec celles qui sont dans la fosse.

12. Le circle pit. Il consiste à tourner en rond très vite, c’est intéressant à vivre.

13. Dites vous bien que plus la zone de pogo vous propose d’espaces vides, plus les chances de se faire mal seront grandes. En effet, les gens pourront prendre beaucoup plus d’élan et l’impact fera donc plus mal. Par contre dans les zones de pogo où on est serré comme des sardines là vous aurez droit à une chaleur étouffante et à une ravissante odeur de transpiration environnante.

14. Peut-être n’est-ce connu que dans le sud ouest de la France grâce à nos férias mais le paquito (cf photo) c’est vraiment génial comme danse en concert. J’ai le souvenir d’un paquito Géant organisé sur du Alestorm, on se serait réellement cru dans les galères sur la mer. Vous pouvez lancer un paquito général à partir de 2 personnes. 1 personne c’est faisable aussi mais cela reste plus difficile.

Visit my partner’s website: Prophecy Productions

EN : This list will assume that you want to take full advantage of this concert and therefore you will be at the heart of the pit doing the pogo and all that stuff. This list is for a concert of folk metal.

1. Fasten your shoes properly. If like me you wear casual shoes, then think again shoelaces, otherwise be sure to lose your shoes.

2. Take cash with you if you want to get around the side of merchandising (buying t shirts, buttons, hoodies, CD, …) often they do not accept credit card or checks, so think well take the cash. It will also be useful for the bar and beer. Also keep all your belongings: mobile, wallet … where they can not fall. Backpack or pocket with zipper are rather practical.

3. Try to come as light as possible because the heat can rise very quickly and you will soon be crowded with your coat and / or your sweater. You will often see people naked torsos in the pit at a given time as the heat can become unbearable.

4. Hydrate yourself with water or beer.

5. If you have never been to a metal concert, tell yourself that there are rules (implicit):

a. Nobody forces you to enter a pogo, if you find yourself in a pogo, just back away a bit and everything will be fine.

b. Beware if you are on the border area pogo, pay attention because very often you come pogoteurs above. It is not their fault but due to the energy expended in this area very often people find themselves projected in all directions. In these cases do as the others: stretch your arms forward and push them.

c. If someone falls, he is IMMEDIATELY helped by those closest around him to make him back on his feet.

d. If someone wants to slam, pay attention to your head, you may inadvertently put a kick. Being more often than 2 meters above the ground, be careful also to his head if he falls he can really hurt. Think therefore be very careful in his head.

e. If you have the opportunity to slam one day, do it because it’s still cool.

6. It only takes one person to start a pogo. I want to show the many times I took the initiative to shake a bit and the crowd is gone. Everyone wants to pogo but nobody wants to take the first step, do not hesitate to take that first step then.

7. In a pogo we do not hit people, are only shoots. If someone makes you a nudge or a kick voluntarily is an asshole. Generally you use the arm or forearm and the strength of your body and that’s all.

8. Folk metal concerts are happier, the atmosphere is always great, so do not hesitate to take the shoulder the first person at your side and dance together. You will see very quickly that the human chain will be very large.

9. The wall of death: this is dangerous. Two ways to do a wall of death: the singer asked the crowd to separate into two or crowd itself manages to create this wall of death. If the distance between the two sides is high, pay attention to the impact that can be particularly violent.

10. People who are stuck at the barrier will certainly grumble but tell yourself that you do not care. They know that they will suffer the waves pogos their backs but they chose this place so much the worse for them.

11. Girls are fragile, guys, so go easy, even with those who are in the pit.

12. The circle pit. It is round in circles very fast, it’s interesting to live.

13. Tell yourself that most area offers pogo empty spaces, the more chances of getting hurt are high. In effect, people can take a lot more momentum and impact will be more wrong. On the contrary, in areas where it is tight pogo like sardines then you are entitled to a stifling heat and a lovely smell of sweat surrounding.

14. Perhaps it is known only in the south west of France with our feria but the paquito (cf photo) is really great as dance concert. I remember a giant paquito organized for Alestorm, we would have actually believed in the galleys on the sea. You can run a general paquito with 2 people. 1 person is also feasible but it is more difficult.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

Chers amis, en ce jour de Saint Valentin, j’ai cherché sur mon disque dur plusieurs albums contenant le mot « love » et voilà ce qu’il en est resorti. Comme dirait l’autre : Faites l’amour, pas la guerre ! Nous avons en tout cas là une grande variété de genres musicaux.

Dear friends, on this Valentine’s day, I’ve searched on my hard drive several albums including the word « love » and here are the results. As someone said : Make love, not war. There are here a lot of different kinds of music.

 Love – Love : http://www.deezer.com/fr/album/362011

front

Crippled Black Phoenix – A Love of Shared Disasters : http://www.deezer.com/fr/album/979870

AlbumArt_{9F47BB89-2299-4882-888A-366BCE6BE665}_Large

Sharon Van Etten – Because I was in love : http://www.deezer.com/fr/album/997356

4106498204_e6de97b214

Ordo Equilibrio – Conquest, love  & Self Persever : https://www.youtube.com/watch?v=8pYKWeRTR-I&playnext=1&list=PLB2A4905CECA3EB16&feature=results_main

safe_image

Eion Alea – Endless Mysteries of Love : http://www.jamendo.com/fr/list/a90916/endless-mysteries-of-love

cover

Kate Bush – Hounds of love : http://www.deezer.com/fr/album/1063611

1877_4466

Camera Obscura – I Love my jean : http://www.deezer.com/fr/album/509165

325906

Spoonboy – I love you, this is a robbery : http://spoonboy.bandcamp.com/album/i-love-you-this-is-a-robbery

I+Love+You+This+is+a+Robbery+spoonboy

Seelenlicht – Love and murder : http://www.myspace.com/seelenlichtmusic

seelenlichtloveandmurdercover

Johnny Hobo and the  Freight Trains – Love songs for the apocalypse : http://www.youtube.com/watch?v=33pis-u819w

35572565

Coil – Love’s Secret domain : https://www.youtube.com/watch?v=ALFEBx_YrPE&list=PLXOBBVRLVLCFC8OILVNF5GJQCXJTZSDFV

Coil - Love's Secret Domain -

Psykup – We love you all : http://www.deezer.com/fr/album/6036787

416A4o2b1vL__AA240_

Julie Doiron – Will you still love me ? : http://www.deezer.com/fr/album/84152

julie_doiron-will_you_still_love_me

Good listening my friends !

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia