Articles Tagués ‘jazz’

komintern-le bal du rat mort-front komintern-le bal du rat mort-rear

Sorry international folks, I don’t translate this one because it’s a French album with a strong importance of the lyrics, but you can listen to it, there are instrumental only tracks and great musical backgrounds in all of the songs. It’s a psychedelic progressive rock jazz album.

Yo peuples du monde !

Aujourd’hui ça va parler vintage, ça va parler patriotisme, ça va parler français.

Komintern – Le bal du rat mort est une bombe atomique lâchée en 1970 et les collectionneurs de vinyls le savent c’est aussi une putain de rareté. Je ne fais pas exception à la règle donc si jamais vous mettez la main sur ce vinyl, contactez-moi, il m’intéresse.

Cet album au titre WTF se divise en 5 éléments (ou plutôt deux pour les deux faces du vinyl). Dans un premier temps nous avons la face A qui est un mélange de psychédélique et de jazz/rock progressif. D’une durée de seize minutes il peut s’avérer quand même long et ennuyant au bout d’un moment. Mais indéniablement l’ensemble est vachement bien foutu.

Toute cette première partie est pûrement instrumentale et contient parfois des sonorités que je qualifierais quelque peu de patriotiques / villageoises. Cherchez pas j’ai toujours des adjectifs bizarres pour décrire mes pensées.

Par la suite on rentre dans le vif du sujet et le WTF le plus total avec les parties comprenant des paroles. Paroles et titres de chansons qui sont sans queue ni tête mais qui nous font bien marrer.

Au final on termine par un « fou, roi, pantin » qui est juste magistral et que nos camarades non francophones ne comprendront malheureusement pas. Toujours en restant dans un univers jazz/rock psyché/progressif

Très bon fond sonore durant une soirée ou en écoute intimiste, cet album est un incontournable de la musique française.

Nul doute que vous retiendrez ad vitam eternam ce passage :

C’était l’été, fou, pantin, ventriloque
Qu’est-ce que ça peut faire à la putain Paris,
Vos âmes et vos corps, vos poisons et vos loques ?
Elle se secouera de vous, hargneux pourris !

Guillaume Ghrenassia aka The World Of Twinsen

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

Publicités

4061865

FR : Alors que ma liste de choses à écouter ou regarder s’agrandit de jour en jour, je prends enfin le temps de l’écourter. Et je tombe sur cet album. Dès la première chanson je ressens le besoin de poursuivre cette première écoute et de partager mon point de vue avec vous. Nous sommes là face à un groupe américain d’indie pop légèrement jazz avec une chanteuse. L’album est assez envoutant particulièrement grâce à la combinaison piano + chanteuse. Cependant il y a une certaine redondance dans les chansons et au final c’est lassant. Cela reste cependant un bon album. Alors n’hésitez pas à aller y prêter une oreille.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : While my list of things to be listened to or to look gets bigger from day to day, I finally take time to shorten it. And I fall on this album. From the first song I feel the need to pursue this first listening and to share my point of view with you. We are in front of an American group of indie pop slightly jazz with a female singer there. The album is quite envoutant particularly thanks to the combination piano + female singer. However there is a certain redundancy in songs and in the end it is boring. It remains however a good album. Then do not hesitate to go to test it.

http://stereogum.com/1159281/stream-dark-dark-dark-who-needs-who-stereogum-premiere/mp3s/

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia

m1023269

FR : Derrière cet étrange nom, cet album éponyme sorti en 1981 fait surgir le génie d’une formation anglaise hors du commun. Le PCO, c’est la rencontre inattendue et époustouflante du jazz, de la musique classique et de la folk. Vous organisez une soirée mondaine mais vous êtes un peu court sur le portefeuille pour vous payer un vrai groupe ? Mettez ce groupe en fond sonore via votre ordinateur, je peux vous assurer que vos convives en ressortiront étonnés et comblés. Cette musique c’est l’apaisement le plus total, un album qui vous fait dire : putain la vie ça déchire quand même.

Si un jour vous vous êtes dit : « Y en a qui aiment la musique classique, je suis sûr que c’est bien mais j’arrive pas à accrocher. » Alors essayez donc le PCO qui est un bon premier pas vers la musique classique. On pourrait qualifier leur musique comme étant néoclassique d’ailleurs. Mais du néoclassique occidentale pas le néoclassique d’Europe de l’est BEAUCOUP plus triste. Honnêtement, que vous aimiez le rock, le métal, le jazz, le blues ou autre, cet album conviendra à tout le monde.

Please visit my partner’s website, the awesome German label Prophecy Productions

EN : Behind this strange name, this eponym album released in 1981 makes the genius of an outstanding English formation appear. The PCO, it is the unexpected and astonishing meeting of jazz, classical and folk music. You organize a society party but you are a little bit short on the wallet to pay you a real band? Put this group as a background sound via your computer, I can assure you that your dinner guests will stand out from it amazed and filled. This music it is the most total reassurance, an album which makes you say: Fuck yeah, life is really cool.

If one day you said yourselves:  » There are some people who like classical music, I’m sure it’s great but I don’t manage to like it  » Then thus try the PCO which is a good first step towards the classical music. We could consider their music as being neo-classic moreover. But of neo-classic western not the neo-classic of the MUCH MORE sad Eastern Europe. Honestly, that you like rock, metal, jazz, blues or any other kind of music, this album will suit to everybody.

http://www.deezer.com/fr/album/315722

Twinsen aka Guillaume Ghrenassia